Qu’est-ce que l’IA : il s’agit en réalité de plusieurs technologies capables de donner aux « machines » les capacités de percevoir, comprendre, agir et apprendre afin d’augmenter les capacités humaines. L’IA à n’en pas douter va transformer la manière dont les hommes travaillent, et devrait augmenter notre créativité et nos compétences.

C’est une nouvelle ère de croissance et de disruption qui s’ouvre avec une intelligence humaine renforcée par la précision et la rapidité d’exécution.

« Prenez soin de vos employés, comme vous aimeriez qu’ils prennent soin de vos clients »

En partant de cet adage les entreprises décident d’offrir une expérience collaborateur optimisée, les SIRH « dopés » à l’intelligence artificielle contribuent notamment à l’améliorer.

La personnalisation apparaît clairement comme un enjeu pour l’IA, elle devra avoir la capacité d’ouvrir le champ des possibles et non pas le restreindre en se basant sur des données qui enfermeraient dans des schémas du passé. La donnée se retrouve au cœur de ces enjeux, les organisations devront ouvrir leur scope à un secteur d’activité, à une zone géographique par exemple, en misant sur la mutualisation des données.

La compréhension de la data apparaît donc comme le plus puissant vecteur d’aide à la décision, les éditeurs de SIRH doivent mettre l’IA au centre de leur démarche d’innovation.

Très concrètement la mise en application dans la gestion des RH va permettre un gain de temps, un recentrage sur les tâches à forte valeur ajoutée et devrait réduire de manière forte la marge d’erreur et d’accélérer la digitalisation du métier.

Un champ des possibles et d’applications démultipliés pour les ressources humaines : prédiction des départs et évaluation de l’engagement, intégration de chatbot, assistance au recrutement, développement des compétences et favorisation de la mobilité interne, etc.

Toutefois innovation doit rimer avec éthique quant à l’utilisation de l’intelligence artificielle pour imaginer une fonction RH « augmentée » : des champions de l’analyse des données pour une vision à 360 degrés des ressources humaines et une amélioration sensible de la prédictivité.

En conclusion l’IA devrait continuer à nous simplifier la vie et rendre à la Direction des Ressources Humaines son statut de levier stratégique de l’entreprise !

Jean-Marie Coudure-Tuquet & Mathilde Roussel

Articles recommandés